Fermer

[Lecture] 1974 de Arnaud Codeville

Avec l’arrivée du Pumpkin Autumn Challenge, j’avais envie de me lancer dans une lecture horrifique. Ce livre qui était conseillé sur le groupe Facebook du challenge de Guimause, est disponible à un prix modeste sur Amazon (livre autoédité). Je n’ai pas pu résister très longtemps et ni une, ni deux, je l’ai acheté pour ma liseuse.
Autant vous dire tout de suite que j’en ai eu pour mon argent et qu’il a été une bonne transition vers ma PAL pour le challenge !
J’ai rarement peur en lisant un livre. Je ne vais pas prétendre avoir eu les cheveux qui se sont dressés sur la tête à la lecture de 1974, mais il a fait le job. J’ai eu pas mal de frissons et je me suis totalement laissée happée par cette mystérieuse histoire.

1974

Résumé :

« À Sebourg, petit village du Nord de la France, c’est l’effervescence. Les pompiers mettent le feu au 16 de la rue Jean Jaurès.
La plupart des habitants se massent pour admirer le spectacle. Tous redoutent la vieille demeure et tous se réjouissent de la voir disparaître à jamais du paysage et pour cause : elle serait hantée…
Parmi la foule de curieux, un homme assiste à l’incendie. Il est sans doute le seul à être aussi fasciné par l’agonie de la bâtisse…
Pour rien au monde, il n’aurait raté ce moment. »

Mon avis :

Tout d’abord, je dois dire que c’était assez étrange (mais dans le bon sens) de lire un roman se déroulant près de chez moi, dans une ville que j’ai déjà visité plusieurs fois. En effet, Arnaud Codeville est un auteur nordiste et 1974 se déroule à Valenciennes (59). Arnaud Codeville est un auteur qui associe horreur et fantastique et c’est tout à fait le genre de ce roman.

L’histoire se déroule en 1995. Joël Masson est un inspecteur de police arrivé à Valenciennes quelques années auparavant. Il s’agit d‘un homme torturé, sa petite fille Léa de 3 ans est décédée dans un bête accident domestique un an en arrière. Joël ne parvient pas à surmonter le drame, d’autant plus qu’il se sent coupable puisqu’il devait surveiller la petite pendant que sa femme était partie faire une course. Juliette, son épouse l’a quitté après ce tragique accident.
Cette épreuve a transformé ce brillant policier en épave : noyant son chagrin dans l’alcool.
C’est alors qu’il s’est fait arrêter pour conduite en étant d’ivresse avec une prostituée à ses côtés que Joël réintègre son poste au commissariat. En effet, suite à ce scandale, son chef lui impose de soit reprendre le travail en s’occupant d’un simple cambriolage, soit d’être mis à la porte. Et c’est là que les choses vont se corser pour notre personnage…

Si le personnage de l’inspecteur torturé par ses propres démons n’est pas un thème nouveau, l’auteur est parvenu à le rendre intéressant et attachant. Joël n’est pas un mauvais type, il a juste besoin d’être remis en piste pour s’en sortir. Paradoxalement, c’est cette enquête, simple d’un premier abord, qui va faire ressurgir le flic brillant qu’il était. Rapidement, Joël comprend que ce n’est pas un cambriolage banal. Il y a quelque chose de plus. Un sentiment, une sueur froide, ou encore une intime conviction. Peut-être que sa dépression lui joue des tours ? Mais non il est convaincu que les flash qu’il voit sont réels.

Cette étrange enquête va mener Joël à se plonger en 1974, année où la fille de la dame chez qui il s’est rendu pour le cambriolage, a disparue. Crimes, fantômes, possessions semblent ponctuer ce roman.

L’ambiance est parfois opressante. Les descriptions des lieux et des émotions des personnages permettent au lecteur de s’immerger dans l’histoire comme s’il y était : ce qui permet de ressentir des frissons à la lecture de ce livre.

La dernière partie du livre m’a semblée un peu plus floue que le reste. Je m’y suis un peu perdue et je n’ai pas été totalement convaincue par la fin du roman. Malgré tout, j’ai passé un super moment à la lecture de ce roman et j’ai envie de me plonger dans les autres titres de cet auteur.

Je ne peux que vous conseiller ce livre pour le Pumpkin Autumn Challenge par exemple ou pour vous plonger dans une ambiance Halloween !

Connaissez-vous cet auteur ? Avez-vous lu ce roman ?

A propos de Flâner Lire

Caroline, amoureuse d'Histoire, (ancienne stagiaire au Centre Historique Minier de Lewarde & ex agent d'accueil et de surveillance au Palais des Beaux Arts de Lille). Je suis depuis toujours passionnée de patrimoine avec une affection particulière pour celui du Val de Loire. J'ai beaucoup d'intérêt pour la culture en général : les musées, les expositions, la musique, la lecture, les séries tv...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :