Fermer

[Lecture] Sous un ciel écarlate de Mark Sullivan

Je remercie Netgalley de m’avoir permis de découvrir ce superbe roman de Mark Sullivan publié chez Amazon.
Sous un ciel écarlate n’est pas un simple roman de plus sur la Seconde Guerre Mondiale. Il s’agit en fait d’un roman biographique racontant la vie de Giuseppe « Pino » Lella : un résistant italien.

Mark Sullivan & Pino Lella

J’ai été particulièrement attirée par ce roman car il s’agit d’une histoire se déroulant pendant la Seconde Guerre Mondiale, une période dont j’apprécie la lecture de romans. De plus, il s’agit d’une histoire vraie (bien que légèrement romancée par endroits pour les besoins du livre.) Mais ce qui m’a vraiment donné envie de découvrir ce livre c’est que l’histoire se déroule en Italie.
Du fait de la situation politique de l’Italie pendant la guerre (Mussolini était à la tête du pays et vous le savait sans doute, il collaborait avec Hitler), le pays a été plutôt épargné pendant une partie du conflit. Il y avait bien entendu des privations, et je ne dis pas que la vie était facile tout les jours pour les Italiens, mais le schéma n’était pas du tout celui de la France occupée par exemple.
Ce n’est véritablement que vers la fin 1943 et l’année 1944 que les choses ont changées pour les Italiens. Les alliés ont bombardé massivement certaines villes (comme Milan dans le livre), et la présence des Allemands est devenue bien plus hostile pour la population. Et je ne parle pas des personnes arrêtées et réduites en esclavage dans les usines italiennes (mais qui travaillaient surtout pour l’Allemagne), et des nombreuses déportations de juifs comme partout en Europe.

Pino Lella est né et a grandi à Milan en Italie. Ses parents étaient des commerçants plutôt aisés. Jusqu’en 1944, il menait une existance plutôt insouciante. Quand la ville de Milan a commencé à subir les bombardements, ses parents l’ont envoyé (avec son jeune frère) dans un pensionnat catholique situé dans les montagnes de l’arrière-pays milanais. C’est là qu’à débuté sons statut de résistant.
Mark Sullivan a choisi de raconter son histoire car elle était jusque là pratiquement inconnue du grand public.
Sous un ciel écarlate est un roman écrit en hommage à Pino Lella. Je ne peux pas vous cacher que j’ai eu un énorme coup de coeur pour ce livre !

Sous un ciel écarlate

Résumé :

« En 1943, Pino Lella est un jeune Italien comme les autres : il aime la musique, les filles, et ne veut pas entendre parler de la guerre ni des nazis. Mais le temps de l’innocence prend fin lorsque l’appartement familial est détruit par un raid des Alliés sur Milan. Pino entre alors dans la clandestinité en rejoignant un réseau qui aide les Juifs à passer en Suisse. Il y rencontre Anna, jolie veuve de six ans son aînée, dont il tombe follement amoureux.
Mais les parents de Pino l’obligent bientôt à s’enrôler dans l’armée allemande, pensant le mettre ainsi à l’abri. Blessé, il devient à dix-huit ans le chauffeur du bras droit d’Hitler en Italie puis, rapidement, espion pour les Alliés. Dès lors, Pino ne cesse de se révolter face aux horreurs de la guerre et de courir tous les dangers pour l’amour d’Anna.
Basé sur l’histoire véridique d’un héros oublié, ce roman est une ode au courage et à la résilience. »
Continuer à lire « [Lecture] Sous un ciel écarlate de Mark Sullivan »

changer l'eau des fleurs valérie perrin

[Lecture] Changer l’eau des fleurs de Valérie Perrin

Il y a des livres comme ça qui nous attirent sans qu’on sache très bien pourquoi. Pour ce roman, c’est tout d’abord de la couverture de l’édition du « Livre de Poche » dont je suis tombée amoureuse. Ce beau bleu et ces quelques brins de muguet (mes fleurs préférées).
Bien entendu, la couverture d’un livre ne fait pas tout. Il s’agit simplement de l’emballage, mais il constitue tout de même une première impression et une entrée en matière.
J’ai vu passer ce livre énormément sur les réseaux sociaux. Comme à chaque fois que ça arrive, j’ai tendance à me méfier du « trop de pub ».
Ce livre était également mis en évidence en magasin et en librairie, et comme je vous l’ai dit plus tôt, sa couverture m’a appelée.
J’ai fini par acheter ce roman sans même très bien savoir à quoi m’attendre pour cette lecture.
Alors un jour, après avoir enchaîné plusieurs thriller, j’ai eu envie de lire autre chose et cet autre chose c’était ce livre.

Changer l’eau des fleurs

Résumé :

« Violette Toussaint est garde-cimetière dans une petite ville de Bourgogne. Les gens de passage et les habitués passent se réchauffer dans sa loge où rires et larmes se mélangent au café qu’elle leur offre. Son quotidien est rythmé par les confidences des visiteurs et la joie des fossoyeurs. Un jour, parce qu’un homme et une femme ont décidé de reposer ensemble dans son carré de terre, tout bascule. Des liens qui unissent vivants et morts sont exhumés, et certaines âmes que l’on croyait noires, se révèlent lumineuses. »
Continuer à lire « [Lecture] Changer l’eau des fleurs de Valérie Perrin »

ceux qui ont disparu

[Lecture] Ceux qui ont disparu de Patricia Gibney

Il y a quelques années de cela, un énorme scandale de pédophilie dans l’Eglise a ébranlé l’Irlande. Des restes humains ont d’ailleurs été retrouvés près d’un ancien orphelinat.
Tout ceci a laissé présummé des horreurs sans nom commises sur des enfants vulnérables, puisque confiés aux soins des institutions religieuses.
Dans le contexte de l’actuelle « Affaire Epstein« , il me semble que plus que jamais nous devons ouvrir l’oeil et dénoncer les cas d’abus sexuels ou de maltraitance sur les mineurs.

Le roman que je vais vous présenter aujourd’hui est le tout premier roman de Patricia Gibney. Il a été publié chez France Loisirs. J’étais très intriguée par son résumé (m’intéressant à ce genre d’affaires criminelles).
Je n’ai pas été déçue. Même si le sujet abordé est grâve et que le livre s’inspire de faits réels, j’ai apprécié cette lecture que je vous recommande chaudement. Ce roman m’a fait penser à un autre livre que j’ai chroniqué sur le blog : Le pensionnat des innocentes de Angela Marsons.

 

Ceux qui ont disparu

 

Résumé :

« Un matin, le cadavre d’une femme est découvert dans une église. Plus tard, c’est son collègue de travail qui est retrouvé pendu à un arbre. L’affaire semble entendue : l’assassin s’est suicidé.
Mais l’enquêtrice Lottie Parker ne croit pas à cette conclusion trop facile. Les deux cadavres portent le même tatouage distinctif sur la cuisse et l’homme n’a vraiment pas le profil d’un meurtrier. Peu à peu, les indices mènent Lottie jusqu’aux portes de l’ancien orphelinat de Saint-Angela. Dans ce lieu de sinistre mémoire, des années plus tôt, des enfants sont morts de maltraitance.
Au fur et à mesure de ses investigations, Parker se sent épiée, surveillée. Et, une nuit, un homme l’attaque en murmurant ces mots, terrifiants : « Pensez à vos propres enfants ». Désormais, ce n’est plus seulement une enquête, mais une question de survie… »

Continuer à lire « [Lecture] Ceux qui ont disparu de Patricia Gibney »

PAL PAC 2019

Pumpkin Autumn Challenge 2019 : ma pile à lire.

Pumpkin Autumn Challenge

Et voilà, ça y est il est enfin de retour !
Le challenge littéraire des amateurs de l’automne et ses feuilles mortes, du chocolat chaud sous un plaid et de la fête d’Halloween est là. Et comme pour les années précédentes, il a été créé et présenté par Guimause.
Pour cette édition 2019 intitulée « La tête dans les étoiles« , l’espace et le cosmos sont mis à l’honneur avec une toute nouvelle rubrique : Automne Astral.
L’année dernière, je me suis laissée un peu dépassée par mon énorme pile à lire que vous pouvez retrouver ici.
Pour cette nouvelle édition je garde du choix dans mes lectures mais à part 2 exceptions, j’ai décidé de ne sélectionner qu’un livre par catégorie pour les 4 menus.

L’année dernière à force de vouloir tout lire, j’ai failli me dégoûter du plaisir de la lecture. Je me suis mis la pression alors qu’il n’y avait pas de raisons puisque ce challenge est là pour nous permettre de vivre la saison de l’automne en douceur en compagnie des livres et des amoureux de la lecture. Cette année, pas question que ça se reproduise 😉

Trève de bavardage, je laisse le soin à Guimause elle-même de vous présenter le Pumpkin Autumn Challenge 2019 !


Continuer à lire « Pumpkin Autumn Challenge 2019 : ma pile à lire. »

les amants de l'été 4

[Lecture] Les amants de l’été 44 (Intégrale) de Karine Lebert

J’apprécie énormément lire des romans ayant pour contexte la Seconde Guerre Mondiale et ses conséquences immédiates ou à plus long terme, comme une sorte d’héritage familial.
C’est donc avec plaisir que j’ai découvert que je devais lire et chroniquer ce roman en tant que « Top Lectrice » France Loisirs.
J’ai eu un véritable coup de cœur pour ce roman que j’ai pris le temps de savourer comme un bonbon au fil des pages. Les amants de l’été 44 est un voyage entre la Normandie et la Nouvelle Orléans sur les pas de Gemma, l’américaine et Philippine sa grand-mère française, épouse d’un GI en 1944. Je vous propose donc de découvrir ce qui m’a plu dans cette lecture.

Les amants de l’été 44 (Intégrale)

Résumé :

« Gemma est une jeune New-Yorkaise vive, séduisante et pragmatique, travaillant avec passion dans l’entreprise familiale de produits alimentaires. A la mort de sa mère, elle découvre que sa « vraie » grand-mère, Philippine, était française ; elle décide alors de partir, seule, sur ses traces. Ce voyage à la recherche de ses origines la conduit en Normandie. En sillonnant la région, l’Américaine recueille les témoignages de ceux qui ont connu Philippine. Tout commence à Deauville, en 1944, quand la jeune Normande rencontre Ethan, un GI, cajun de Louisiane.
Deux destins de femmes, deux continents, deux époques… L’une enquête, la seconde se raconte. Gemma trouvera un nouveau sens à sa vie en comprendra comment Philippine a payé le prix de sa liberté. Avec en filigrane cette question douloureuse : pourquoi a-t-elle abandonné sa fille aux Etats-Unis ?
Accompagné d’une nouvelle inédite : La vie est merveilleuse. »

Continuer à lire « [Lecture] Les amants de l’été 44 (Intégrale) de Karine Lebert »

philippa gregory dernière reine

[Lecture] La dernière reine de Philippa Gregory

Pour les amateurs d’Histoire, le règne du roi d’Angleterre Henri VIII est d’un grand intérêt. C’est ce monarque qui a inspiré la légende de « Barbe Bleue« . Il est le roi dont les reines ont appris à trembler pour leur vie.
Marié à six reprises, il a répudié sa première épouse Catherine d’Aragon pour se marier avec Anne Boleyn (mariage à l’origine de la réforme religieuse donnant naissance à l’Anglicanisme et par cela à la rupture entre l’Eglise du Pape et l’Angleterre). Il a fait executer Anne, puis a épousé Jeanne Seymour qui lui a donné un héritier mais qui est morte en couches. Anne de Clèves n’étant pas à son goût, il l’a chassée pour épouser la jeune Catherine Howard qui hélas connu le même sort qu’Anne Boleyn.
Enfin, la dernière reine, la dernière épouse royale, la seule à avoir survécu à Henri : Catherine Parr.
C’est cette femme qui est le sujet du roman de Philippa Gregory, que j’ai eu le plaisir de lire pour France Loisirs, et que je vais maintenant vous présenter.

Avec La dernière reine, Philippa Gregory nous entraîne sur les pas de la dernière épouse d’Henri VIII d’Angleterre, Catherine Parr : une reine courageuse, une femme intellectuelle et brillante, luttant pour sa survie à la cour.

La Dernière Reine

Résumé :

« À trente et un ans, Catherine Parr est une jeune veuve et vie l’idylle parfaite avec Thomas Seymour. Mais lorsque Henri VIII, le souverain d’Angleterre qui a conduit quatre de ses femmes au tombeau, l’invite à l’épouser, elle doit se résigner à un choix qui n’en est pas un. Brillante et indépendante d’esprit, elle est une cible toute désignée pour ses adversaires politiques qui l’accusent d’hérésie, crime puni par le bûcher et dont l’ordre d’exécution est signé… par le roi. Catherine devra déjouer les pièges de la Cour si elle veut un jour retrouver son amant. »

Continuer à lire « [Lecture] La dernière reine de Philippa Gregory »

le cercle des sept pierres

[Lecture] Outlander : Le cercle des sept pierres de Diana Gabaldon

Vous le savez sans doute, je suis fan de la saga Outlander de Diana Gabaldon. J’ai d’ailleurs rédigé un article de présentation de la série et des livres sur le blog.
En tant que « Top Lectrice » France Loisirs, j’ai eu l’opportunité de lire l’un des recueils de nouvelles se déroulant dans l’univers d’Outlander : Le Cercle des Sept Pierres.
Le Cercle des Sept Pierres fera découvrir aux lecteurs le style d’écriture de Diana Gabaldon. À travers la lecture de ce recueil de nouvelles, le lecteur a la possibilité de découvrir l’univers d’Outlander sans avoir forcément lu la saga ni vu son adaptation en série. En effet, l’auteure a fait en sorte que ces nouvelles puissent être lues indépendamment de la saga d’origine.
De Paris à Québec en passant par Amsterdam, l’Ecosse, mais aussi La Havane, Le cercle des sept pierres vous fera voyager à travers le monde et le temps à la découverte des personnages secondaires d’ « Outlander ». Ce recueil de sept nouvelles vous fera découvrir ou redécouvrir cet univers où se croisent Histoire et fantastique.
Je vous propose d’en savoir plus sur ce livre à travers le résumé et mon avis.

Le Cercle des Sept Pierres

Résumé :

« Lord John Grey sera sur tous les fronts : de la bataille de Québec au poste de gouverneur de la Jamaïque, en passant par La Havane pour voler au secours de sa mère. Maître Raymond arpentera les rues sombres de Paris tandis qu’on découvrira, entre autres, l’histoire mouvementée de la famille MacKenzie durant la Seconde Guerre mondiale. Pour finir, retour en France avec Jamie Fraser et Ian Murray, qui, dans leur jeunesse, ont endossé le costume de mercenaires…
Des nouvelles inédites dans l’univers d’Outlander, qui se lisent indépendamment et nous entraînent à travers le monde! »
Continuer à lire « [Lecture] Outlander : Le cercle des sept pierres de Diana Gabaldon »

saint-mandé eric le nabour

[Lecture] La nuit de Saint-Mandé de Eric Le Nabour

J’aimerai vous faire découvrir aujourd’hui un roman historique que j’ai eu la chance de lire en avant-première en tant que Top Lectrice France Loisirs. Il s’agit de La nuit de Saint-Mandé écrit par Eric Le Nabour, écrivain et historien.
Ce roman m’a fait vibrer aux côté de son héroïne forte et courageuse, Judith dans le Paris du siècle du Roi Soleil, Louis XIV.
Ce nouveau roman d’Eric Le Nabour, est l’assurance de passer un bon moment de lecture pour tous les passionnés d’Histoire mais aussi pour les lecteurs amateurs d’aventure. L’auteur parvient avec brio à nous transporter dans le Paris de Louis XIV, et nous prenons vraiment plaisir à suivre l’histoire de Judith en quête de ses origines et de celles de sa mère adoptive. Un roman qu’on n’a pas envie de lâcher avant d’avoir résolu ses mystères !
*

La Nuit de Saint-Mandé

*

Résumé :

Paris, 1682.
Le Tout-Paris se croise rue Froidmanteau, où Marie Lesage tient une maison close. Le jour où celle-ci meurt empoisonnée, sa fille adoptive Judith, 22 ans, se retrouve brutalement projetée dans un univers de complots et de trahisons. Marie lui a légué un mystérieux coffret renfermant les secrets de Nicolas Fouquet.
Nombreux sont ceux qui souhaitent s’en emparer et l’étau se resserre autour de Judith.
Cernée par le danger, la jeune femme est prête à tout affronter pour accomplir sa quête de vengeance et de vérité.
Continuer à lire « [Lecture] La nuit de Saint-Mandé de Eric Le Nabour »

le lilas ne refleurit lilac girls

[Lecture] Le lilas ne refleurit qu’après un hiver rigoureux de Martha Hall Kelly

J’aimerai vous proposer aujourd’hui une chronique littéraire sur un livre qui m’a bouleversé. Il s’agit du premier roman de Martha Hall Kelly : Le lilas ne refleurit qu’après un hiver rigoureux (Lilac Girls en vo). Ce roman et la chronique de ce roman m’ont permis de devenir « Top Lectrice 2019/2020 » pour France Loisirs (c’est cette chronique que j’ai envoyé lors de ma candidature) Je vous propose de la découvrir vous aussi ! 🙂
Un roman bouleversant qui nous fait vivre le destin de trois femmes prises dans le tourbillon de la Seconde Guerre Mondiale.
*

Le lilas ne refleurit qu’après un hiver rigoureux

*

Résumé : 

« À New York, Caroline Ferriday travaille au consulat français. Mais lorsque les armées hitlériennes envahissent la Pologne en septembre 1939, c’est tout son quotidien qui va être bouleversé.
De l’autre côté de l’océan, Kasia Kuzmerick, une adolescente polonaise, renonce à son enfance pour rejoindre la Résistance. Mais la moindre erreur peut être fatale.
Quant à l’ambitieuse Herta Oberheuser, médecin allemand, la proposition que lui fait le gouvernement SS va lui permettre de montrer enfin toutes ses capacités. Mais une fois embauchée, elle va se retrouver sous la domination des hommes…
Les vies de ces trois femmes seront liées à jamais lorsque Kasia est envoyée à Ravensbrück, le tristement célèbre camp de concentration pour femmes. À travers les continents, de New York à Paris, de l’Allemagne à la Pologne, Caroline et Kasia vont tout tenter pour que l’Histoire n’oublie jamais les atrocités commises. »
Continuer à lire « [Lecture] Le lilas ne refleurit qu’après un hiver rigoureux de Martha Hall Kelly »

[Lecture] Les âmes englouties de Susanne Jansson

J’adore lire des thrillers mais plus récemment, je me suis rendue compte que j’aime particulièrement les auteurs scandinaves pour l’ambiance particulière que l’on retrouve dans leurs romans. C’est pour cette raison que j’ai eu envie de découvrir Les âmes englouties de l’auteure suédoise Susanne Jansson. Il s’agit de son premier roman, il a été édité aux Presses de la Cité et c’est grâce à Netgalley que j’ai eu l’opportunité de le lire.

Vous verrez malheureusement qu’il s’agit pour ma part d’une déception. C’est vraiment dommage car le résumé était prometteur et il y avait de bonnes idées dans ce roman. J’ai eu toute de même l’impression qu’à trop vouloir respecter les codes du thriller, l’auteure s’est perdue dans son histoire.

Les âmes englouties

Résumé : 

« Pour travailler à sa thèse de biologie, Nathalie retourne vivre dans sa région natale, au cœur d’une Suède humide et reculée. Dans la petite maison qu’elle habite en forêt, elle se laisse rappeler à son enfance douloureuse, à l’époque où la disparition de la jeune Tracy avait inauguré une succession de drames. Un jour, un cadavre est retrouvé dans la tourbière. Dix années auparavant, déjà, une jeune fille momifiée avait été découverte au même endroit. Bientôt, de nouveaux cadavres affleurent. Alors que la police se met en quête d’un serial killer. Göran, ancien professeur de physique, est convaincu que l’endroit est peuplé de revenants. Cette théorie intrigue aussi Maya, photographe judiciaire. Les trajectoires de Nathalie et de ces deux enquêteurs de l’ombre vont se mêler… et de nombreux secrets seront déterrés. »
Continuer à lire « [Lecture] Les âmes englouties de Susanne Jansson »

error: Content is protected !!