Fermer

[Lecture] Les âmes englouties de Susanne Jansson

J’adore lire des thrillers mais plus récemment, je me suis rendue compte que j’aime particulièrement les auteurs scandinaves pour l’ambiance particulière que l’on retrouve dans leurs romans. C’est pour cette raison que j’ai eu envie de découvrir Les âmes englouties de l’auteure suédoise Susanne Jansson. Il s’agit de son premier roman, il a été édité aux Presses de la Cité et c’est grâce à Netgalley que j’ai eu l’opportunité de le lire.

Vous verrez malheureusement qu’il s’agit pour ma part d’une déception. C’est vraiment dommage car le résumé était prometteur et il y avait de bonnes idées dans ce roman. J’ai eu toute de même l’impression qu’à trop vouloir respecter les codes du thriller, l’auteure s’est perdue dans son histoire.

Les âmes englouties

Résumé : 

« Pour travailler à sa thèse de biologie, Nathalie retourne vivre dans sa région natale, au cœur d’une Suède humide et reculée. Dans la petite maison qu’elle habite en forêt, elle se laisse rappeler à son enfance douloureuse, à l’époque où la disparition de la jeune Tracy avait inauguré une succession de drames. Un jour, un cadavre est retrouvé dans la tourbière. Dix années auparavant, déjà, une jeune fille momifiée avait été découverte au même endroit. Bientôt, de nouveaux cadavres affleurent. Alors que la police se met en quête d’un serial killer. Göran, ancien professeur de physique, est convaincu que l’endroit est peuplé de revenants. Cette théorie intrigue aussi Maya, photographe judiciaire. Les trajectoires de Nathalie et de ces deux enquêteurs de l’ombre vont se mêler… et de nombreux secrets seront déterrés. »

Mon avis : 

J’ai été déçue par la lecture de ce roman. Je n’ai pas retrouvé l’ambiance et le style scandinave que j’aime d’habitude chez les auteurs nordiques.

Le rythme est assez rapide, l’histoire plutôt prenante, même si la véritable enquête n’a commencé que dans le dernier tiers du livre. Il y a une part de paranormal qui est assez bien exploité même s’il manque un petit quelque chose pour l’ambiance. Certains aspects du roman sont assez techniques, par exemple, Nathalie explique son travail dans les détails et il y a donc une part de science et de biologie. Je n’ai pas été dérangée par cela, j’ai trouvé que ça donnait de la crédibilité au personnage.

Le dénouement est invraisemblable. La conclusion finale de « l’enquête » est risible. Les personnages principaux cachent des éléments sans qu’on comprenne bien pourquoi, si ce n’est la volonté de mener le lecteur en bateau mais c’est beaucoup trop voyant pour que ça passe.
J’ai eu du mal à croire que Nathalie n’avait aucun vrai souvenir de la nuit de la mort de ses parents.

En définitive, un premier roman maladroit qui part dans tous les sens, qui essaye de tirer les ficelles du thriller mais de façon trop voyante pour que ce soit crédible. Une lecture distrayante mais sans plus.

 

Avez-vous lu ce roman ? En avez-vous eu le même ressenti que moi ou pas du tout ?
Votre avis m’intéresse, je me demande si je ne suis pas totalement passée à côté de cette histoire.

A propos de Flâner Lire

Caroline, amoureuse d'Histoire, (ancienne stagiaire au Centre Historique Minier de Lewarde & ex agent d'accueil et de surveillance au Palais des Beaux Arts de Lille). Je suis depuis toujours passionnée de patrimoine avec une affection particulière pour celui du Val de Loire. J'ai beaucoup d'intérêt pour la culture en général : les musées, les expositions, la musique, la lecture, les séries tv...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :