Fermer
rééquilibrage alimentaire sport

Rééquilibrage alimentaire et sport : je me reprends en main !

Rééquilibrage alimentaire et Sport

Non, non, nous ne sommes pas le 1er janvier et il ne s’agit pas d’une bonne résolution que l’on prend sur un coup de tête pour faire bonne figure après deux semaines de fêtes 😉 Cette fois, j’ai vraiment envie de changer les choses et d’agir pour ma santé, mon corps et mon mental. J’entame un rééquilibrage alimentaire et la reprise du sport.
Je ne suis pas spécialement adepte des régimes. Pendant longtemps je n’avais pas du tout envie d’utiliser une balance pour me peser et voir chaque jour l’évolution des grammes. (Ce n’est pas un jugement contre les personnes qui se pèsent régulièrement, c’est juste que très sincèrement je n’en ressentais pas le besoin).

Que s’est-il passé ?

Je vous en ai déjà parlé, j’ai souffert de dépression (tout n’est pas encore parfait, mais je vais mieux).
Une dépression vous coupe votre énergie, et donc votre envie de cuisiner ou de faire un minimum d’exercice. (Une simple ballade paraît insurmontable).
C’est à ce moment là que j’ai recommencé à grignoter fortement et à manger n’importe quoi. D’ailleurs, c’est ce que j’ai expliqué dans mon article « une végétarienne imparfaite« .
En bref, j’étais complètement à l’opposé du slogan « manger, bouger » !

En fait, depuis plusieurs semaines je ressens une forte fatigue, je ne me trouve pas en bonne santé.
Je me suis demandé ce qui clochait chez moi. Et pour tout dire, je me suis souvent voilé la face sur mon comportement alimentaire de ces derniers mois.
Bien entendu, j’ai remarqué une prise de poids et un changement dans ma morphologie, mais je minimisais les choses.
Et puis, j’ai recommencé à être essouflée (symptôme que j’ai eu lors d’une carence en fer) et à avoir des étourdissements.
Il a bien fallu que je me rende à l’évidence que mon alimentation était mauvaise. Plutôt le manque d’équilibre dans mon alimentation.

Quand le miroir nous abîme

En plus des effets néfastes sur ma santé, je me sentais de moins en moins bien dans ma peau.
Aller dans une boutique pour acheter de nouveaux vêtements (surtout des pantalons) était devenu synonyme de déprime.
Je pense que vous le savez, au delà d’une certaine taille de vêtement il est très compliqué de s’habiller.
Les essayages se sont transformés en corvée. J’ai souvent eu envie de pleurer dans la cabine d’essayages face au reflet que me renvoyait le miroir.
De plus, je vais être amenée dans ma vie professionnelle à être au contact des gens, il est donc important pour moi de retrouver confiance en moi.

Ainsi, vous l’aurez compris devant les soucis évident de santé que soulève une mauvaise alimentation et le fait de me sentir mal dans mon corps, il fallait que je réagisse.

C’est donc décidé, je me reprends en main !

C’est un tout, un cercle vicieux. La dépression agit sur notre énergie et on n’a plus envie de faire grand chose.
En résumé, ne plus cuisiner, manger n’importe quel aliment, éviter les fruits et les légumes = prise de poids.
Prise de poids = des difficultés à s’habiller et une perte de la confiance en soi, face aux autres.
Ne pas pouvoir porter les vêtement que l’on aime = déprime, surtout dans la cabine d’esssayes.
Déprime = se jeter sur le nourriture pour compenser le mal être… ne pas bouger
Et c’est parti pour reprendre le schéma depuis le début…

Et maintenant ?

En ce qui me concerne, je pense avoir bien cerné que pour remédier au problème, j’ai besoin d’un rééquilibrage alimentaire.
Avant d’en venir à cette conclusion, je me suis intéressée au jeûne pour « détoxifier mon corps »… mais ce n’est clairement pas le bon plan dans ma situation. Me priver de manger me provoque des malaises et puis surtout j’ai tendance à compenser le manque par un double grignotage.
J’ai envisagé le régime « So shape », mais une fois de plus il me semble trop restrictif pour me correspondre. Il y a 2 ans j’ai testé la cure de 5 jours et je n’en garde pas un très bon souvenir. Je n’ai pas aimé le goût des produits et j’avais encore faim.
C’est en parcourant le site Veepee un samedi soir que j’ai eu la révélation !

Quel rééquilibrage alimentaire ?

Je me suis inscrite pendant un an pour suivre le programme de Weight Watchers (WW).
[Je tiens à préciser tout de suite que je n’ai aucun partenariat avec cette marque. Cet article n’est en aucun cas sponsorisé. Je me suis payé moi-même l’abonnement, il ne m’a pas été offert.] J’ai profité d’une offre promotionnelle sur le site de WW proposant la gratuité pour le premier mois, puis 20 € par mois.
Je bénéficie de l’offre digitale (sans les réunions hébdomadaires).
Avec cette offre, j’ai accès à une application smartphone dans laquelle je retrouve des recettes, des idées de menus et bien entendu les points des aliments.
Le système Weight Watchers est basé sur des points. Chaque aliment coûte un certain nombre de points (en fonction de leur apport calorique), certains aliments sont à 0 point (fruits, légumes…). Nous avons un nombre de points à dépenser par jour ce qui doit garantir une alimentation équilibrée en fonction de nos besoin.
Le tout est calculé au cas par cas au moment de l’inscription via un petit questionnaire (taille, poids, âge, sexe).
J’essaye donc d’appliquer le plus possible les conseils de WW pour équilibrer mes menus. Je mange même le matin, chose que je n’ai jamais trop fait en dehors de quelques exceptions !
Malgré le fait que j’ai choisi l’option digitale, je ne me sens pas seule car il y a la communauté WW pour s’entraider et se motiver. De plus, il existe un grand nombre de groupes facebook pour pouvoir échanger avec les membres.
Ce qui est pratique avec l’application WW, c’est qu’il y a la possibilité de scanner directement les aliments pour connaître leur nombre de points ou pour pouvoir les ajouter facilement dans nos menus du jour.
En complément de l’appli WW, j’utilise l’application Yuka quand je fais mes courses. Cette apppli décortique les ingrédients des produits alimentaires et cosmétiques ce qui nous permet par exemple de savoir si un produit est bourré ou non d’additifs.

Et le sport dans tout ça ?

En complèment d’un rééquilibrage alimentaire, la reprise d’une activité sportive est plus que conseillée.
Il y a d’ailleurs des points WW qui sont attribués à différentes activités (même le ménage !)
Il est recommandé d’utiliser nos points hebdomadaires en activité sportive pour améliorer nos résultats (dans le cas d’une volonté de perte de poids).
Pour ma part, j’ai choisi de pratiquer la marche à raison de 30 minutes par jour minimum. Cette activité me permet de me dépenser sans trop souffrir de mes articulations. (J’ai souvent des blocages et je me rends régulièrement chez l’ostéopathe. L’endométriose ne me permet pas non plus de faire une activité sportive trop physique sans réveiller les douleurs).
Si la météo ne le permet pas, je pratique le vélo élliptique. J’aimerai beaucoup pouvoir refaire de la natation. C’est un sport que j’adore et c’est l’idéal pour les articulation douloureuses !

En bref

En conclusion, ça fait une semaine que j’applique ces bonnes résolutions. Pour le moment, j’ai déjà quelques premiers résultats encourageants. Je me sens mieux, je suis contente de recommencer à cuisiner et je prends plaisir à manger des aliments qui me font envie, sans me priver.
Weight Watchers me permet de trouver un nouvel équilibre.
Les points me permettent de voir que certains aliments que j’avais pour habitude de consommer souvent sont trop riches. Il ne faut donc pas en abuser. Ce systéme de points me pousse à me tourner vers les fruits et légumes car je sais que j’y ai le droit à volonté.
J’habite près d’Arras et il y a beaucoup d’endroits où se ballader. Certains villages sont magnifique (vieilles pierres, monuments historiques, bois). C’est donc un réel plaisir de marcher tout en visitant la région. Je progresse petit à petit et bientôt je pourrai refaire des ballades de plus en plus longues. La marche est une activité plutôt douce quand on a des problèmes d’articulation mais les résultats se font sentir assez rapidement si on est régulier dans la pratique.
J’espère vraiment pouvoir aller prochainement à la piscine, et pourquoi pas prendre un abonnement.

J’envisage de rédiger dans quelques mois un nouvel article pour vous parler de mon évolution suite au rééquilibrage alimentaire et à la reprise du sport.

Et vous, quels sont vos méthodes pour vous sentir bien dans la tête et dans le corps ?

A propos de Flâner Lire

Caroline, amoureuse d'Histoire, (ancienne stagiaire au Centre Historique Minier de Lewarde & ex agent d'accueil et de surveillance au Palais des Beaux Arts de Lille). Je suis depuis toujours passionnée de patrimoine avec une affection particulière pour celui du Val de Loire. J'ai beaucoup d'intérêt pour la culture en général : les musées, les expositions, la musique, la lecture, les séries tv...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :