Fermer

[Lecture] Sous un ciel écarlate de Mark Sullivan

Je remercie Netgalley de m’avoir permis de découvrir ce superbe roman de Mark Sullivan publié chez Amazon.
Sous un ciel écarlate n’est pas un simple roman de plus sur la Seconde Guerre Mondiale. Il s’agit en fait d’un roman biographique racontant la vie de Giuseppe « Pino » Lella : un résistant italien.

Mark Sullivan & Pino Lella

J’ai été particulièrement attirée par ce roman car il s’agit d’une histoire se déroulant pendant la Seconde Guerre Mondiale, une période dont j’apprécie la lecture de romans. De plus, il s’agit d’une histoire vraie (bien que légèrement romancée par endroits pour les besoins du livre.) Mais ce qui m’a vraiment donné envie de découvrir ce livre c’est que l’histoire se déroule en Italie.
Du fait de la situation politique de l’Italie pendant la guerre (Mussolini était à la tête du pays et vous le savait sans doute, il collaborait avec Hitler), le pays a été plutôt épargné pendant une partie du conflit. Il y avait bien entendu des privations, et je ne dis pas que la vie était facile tout les jours pour les Italiens, mais le schéma n’était pas du tout celui de la France occupée par exemple.
Ce n’est véritablement que vers la fin 1943 et l’année 1944 que les choses ont changées pour les Italiens. Les alliés ont bombardé massivement certaines villes (comme Milan dans le livre), et la présence des Allemands est devenue bien plus hostile pour la population. Et je ne parle pas des personnes arrêtées et réduites en esclavage dans les usines italiennes (mais qui travaillaient surtout pour l’Allemagne), et des nombreuses déportations de juifs comme partout en Europe.

Pino Lella est né et a grandi à Milan en Italie. Ses parents étaient des commerçants plutôt aisés. Jusqu’en 1944, il menait une existance plutôt insouciante. Quand la ville de Milan a commencé à subir les bombardements, ses parents l’ont envoyé (avec son jeune frère) dans un pensionnat catholique situé dans les montagnes de l’arrière-pays milanais. C’est là qu’à débuté sons statut de résistant.
Mark Sullivan a choisi de raconter son histoire car elle était jusque là pratiquement inconnue du grand public.
Sous un ciel écarlate est un roman écrit en hommage à Pino Lella. Je ne peux pas vous cacher que j’ai eu un énorme coup de coeur pour ce livre !

Sous un ciel écarlate

Résumé :

« En 1943, Pino Lella est un jeune Italien comme les autres : il aime la musique, les filles, et ne veut pas entendre parler de la guerre ni des nazis. Mais le temps de l’innocence prend fin lorsque l’appartement familial est détruit par un raid des Alliés sur Milan. Pino entre alors dans la clandestinité en rejoignant un réseau qui aide les Juifs à passer en Suisse. Il y rencontre Anna, jolie veuve de six ans son aînée, dont il tombe follement amoureux.
Mais les parents de Pino l’obligent bientôt à s’enrôler dans l’armée allemande, pensant le mettre ainsi à l’abri. Blessé, il devient à dix-huit ans le chauffeur du bras droit d’Hitler en Italie puis, rapidement, espion pour les Alliés. Dès lors, Pino ne cesse de se révolter face aux horreurs de la guerre et de courir tous les dangers pour l’amour d’Anna.
Basé sur l’histoire véridique d’un héros oublié, ce roman est une ode au courage et à la résilience. »

Mon avis :

J’ai eu un véritable coup de coeur pour ce livre qui raconte l’histoire vraie de Pino Lella, un résistant italien de la Seconde Guerre Mondiale.
Le roman est très bien écrit et documenté par son auteur. J’ai apprécié de pouvoir consulter les notes en fin de livre expliquant ce qui est arrivé aux personnages après la guerre et quelle a été la vie de Pino. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il a connu une vie incroyable.

Le style est immersif, les personnages prennent vie sous nos yeux ainsi que les décors de la ville de Milan et les montagnes de l’arrière-pays. L’auteur ne sombre pas dans la caricature des gentils résistants et des méchants collabo. Tout est nuancé et suggéré implicitement dans l’écriture de ce récit.
Le personnage de Pino évolue tout au long de l’histoire. Passant de l’adolescent insouciant à l’homme torturé par les horreurs de la guerre. Son histoire d’amour tragique avec Anna m’a bouleversé. On comprend qu’elle aura hanté Pino toute sa vie, et ce bien après la guerre.
Tout comme pour Pino, j’ai trouvé que le personnage du général allemand Leyers et son rôle véritable étaient ambiguës. Pourquoi les alliés l’ont-il aidé à quitter l’Italie alors qu’il était l’un des personnages les plus proches d’Hitler lui-même? Je crois que ça fera éternellement partie des mystères de cette guerre.

Il est étonnant de voir à quel point Pino Lella a pu connaître plusieurs vies en une seule et cela en l’espace de quelques mois seulement. Si ce n’était pas une histoire vraie, on trouverait tout ça invraissemblable et pourtant…
Il s’agit d’un témoignage fort sur ce conflit vu depuis l’Italie. J’ai apprécié de pouvoir en apprendre plus sur la vie des Italiens pendant la guerre.

Un roman à découvrir de toute urgence !

Avez-vous envie de lire ce livre ?

A propos de Flâner Lire

Caroline, amoureuse d'Histoire, (ancienne stagiaire au Centre Historique Minier de Lewarde & ex agent d'accueil et de surveillance au Palais des Beaux Arts de Lille). Je suis depuis toujours passionnée de patrimoine avec une affection particulière pour celui du Val de Loire. J'ai beaucoup d'intérêt pour la culture en général : les musées, les expositions, la musique, la lecture, les séries tv...

2 commentaires sur “[Lecture] Sous un ciel écarlate de Mark Sullivan

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :