Fermer

[Lecture] 1974 de Arnaud Codeville

Avec l’arrivée du Pumpkin Autumn Challenge, j’avais envie de me lancer dans une lecture horrifique. Ce livre qui était conseillé sur le groupe Facebook du challenge de Guimause, est disponible à un prix modeste sur Amazon (livre autoédité). Je n’ai pas pu résister très longtemps et ni une, ni deux, je l’ai acheté pour ma liseuse.
Autant vous dire tout de suite que j’en ai eu pour mon argent et qu’il a été une bonne transition vers ma PAL pour le challenge !
J’ai rarement peur en lisant un livre. Je ne vais pas prétendre avoir eu les cheveux qui se sont dressés sur la tête à la lecture de 1974, mais il a fait le job. J’ai eu pas mal de frissons et je me suis totalement laissée happée par cette mystérieuse histoire.

1974

Résumé :

« À Sebourg, petit village du Nord de la France, c’est l’effervescence. Les pompiers mettent le feu au 16 de la rue Jean Jaurès.
La plupart des habitants se massent pour admirer le spectacle. Tous redoutent la vieille demeure et tous se réjouissent de la voir disparaître à jamais du paysage et pour cause : elle serait hantée…
Parmi la foule de curieux, un homme assiste à l’incendie. Il est sans doute le seul à être aussi fasciné par l’agonie de la bâtisse…
Pour rien au monde, il n’aurait raté ce moment. »
Continuer à lire « [Lecture] 1974 de Arnaud Codeville »

[Lecture] Sous un ciel écarlate de Mark Sullivan

Je remercie Netgalley de m’avoir permis de découvrir ce superbe roman de Mark Sullivan publié chez Amazon.
Sous un ciel écarlate n’est pas un simple roman de plus sur la Seconde Guerre Mondiale. Il s’agit en fait d’un roman biographique racontant la vie de Giuseppe « Pino » Lella : un résistant italien.

Mark Sullivan & Pino Lella

J’ai été particulièrement attirée par ce roman car il s’agit d’une histoire se déroulant pendant la Seconde Guerre Mondiale, une période dont j’apprécie la lecture de romans. De plus, il s’agit d’une histoire vraie (bien que légèrement romancée par endroits pour les besoins du livre.) Mais ce qui m’a vraiment donné envie de découvrir ce livre c’est que l’histoire se déroule en Italie.
Du fait de la situation politique de l’Italie pendant la guerre (Mussolini était à la tête du pays et vous le savait sans doute, il collaborait avec Hitler), le pays a été plutôt épargné pendant une partie du conflit. Il y avait bien entendu des privations, et je ne dis pas que la vie était facile tout les jours pour les Italiens, mais le schéma n’était pas du tout celui de la France occupée par exemple.
Ce n’est véritablement que vers la fin 1943 et l’année 1944 que les choses ont changées pour les Italiens. Les alliés ont bombardé massivement certaines villes (comme Milan dans le livre), et la présence des Allemands est devenue bien plus hostile pour la population. Et je ne parle pas des personnes arrêtées et réduites en esclavage dans les usines italiennes (mais qui travaillaient surtout pour l’Allemagne), et des nombreuses déportations de juifs comme partout en Europe.

Pino Lella est né et a grandi à Milan en Italie. Ses parents étaient des commerçants plutôt aisés. Jusqu’en 1944, il menait une existance plutôt insouciante. Quand la ville de Milan a commencé à subir les bombardements, ses parents l’ont envoyé (avec son jeune frère) dans un pensionnat catholique situé dans les montagnes de l’arrière-pays milanais. C’est là qu’à débuté sons statut de résistant.
Mark Sullivan a choisi de raconter son histoire car elle était jusque là pratiquement inconnue du grand public.
Sous un ciel écarlate est un roman écrit en hommage à Pino Lella. Je ne peux pas vous cacher que j’ai eu un énorme coup de coeur pour ce livre !

Sous un ciel écarlate

Résumé :

« En 1943, Pino Lella est un jeune Italien comme les autres : il aime la musique, les filles, et ne veut pas entendre parler de la guerre ni des nazis. Mais le temps de l’innocence prend fin lorsque l’appartement familial est détruit par un raid des Alliés sur Milan. Pino entre alors dans la clandestinité en rejoignant un réseau qui aide les Juifs à passer en Suisse. Il y rencontre Anna, jolie veuve de six ans son aînée, dont il tombe follement amoureux.
Mais les parents de Pino l’obligent bientôt à s’enrôler dans l’armée allemande, pensant le mettre ainsi à l’abri. Blessé, il devient à dix-huit ans le chauffeur du bras droit d’Hitler en Italie puis, rapidement, espion pour les Alliés. Dès lors, Pino ne cesse de se révolter face aux horreurs de la guerre et de courir tous les dangers pour l’amour d’Anna.
Basé sur l’histoire véridique d’un héros oublié, ce roman est une ode au courage et à la résilience. »
Continuer à lire « [Lecture] Sous un ciel écarlate de Mark Sullivan »

changer l'eau des fleurs valérie perrin

[Lecture] Changer l’eau des fleurs de Valérie Perrin

Il y a des livres comme ça qui nous attirent sans qu’on sache très bien pourquoi. Pour ce roman, c’est tout d’abord de la couverture de l’édition du « Livre de Poche » dont je suis tombée amoureuse. Ce beau bleu et ces quelques brins de muguet (mes fleurs préférées).
Bien entendu, la couverture d’un livre ne fait pas tout. Il s’agit simplement de l’emballage, mais il constitue tout de même une première impression et une entrée en matière.
J’ai vu passer ce livre énormément sur les réseaux sociaux. Comme à chaque fois que ça arrive, j’ai tendance à me méfier du « trop de pub ».
Ce livre était également mis en évidence en magasin et en librairie, et comme je vous l’ai dit plus tôt, sa couverture m’a appelée.
J’ai fini par acheter ce roman sans même très bien savoir à quoi m’attendre pour cette lecture.
Alors un jour, après avoir enchaîné plusieurs thriller, j’ai eu envie de lire autre chose et cet autre chose c’était ce livre.

Changer l’eau des fleurs

Résumé :

« Violette Toussaint est garde-cimetière dans une petite ville de Bourgogne. Les gens de passage et les habitués passent se réchauffer dans sa loge où rires et larmes se mélangent au café qu’elle leur offre. Son quotidien est rythmé par les confidences des visiteurs et la joie des fossoyeurs. Un jour, parce qu’un homme et une femme ont décidé de reposer ensemble dans son carré de terre, tout bascule. Des liens qui unissent vivants et morts sont exhumés, et certaines âmes que l’on croyait noires, se révèlent lumineuses. »
Continuer à lire « [Lecture] Changer l’eau des fleurs de Valérie Perrin »

ceux qui ont disparu

[Lecture] Ceux qui ont disparu de Patricia Gibney

Il y a quelques années de cela, un énorme scandale de pédophilie dans l’Eglise a ébranlé l’Irlande. Des restes humains ont d’ailleurs été retrouvés près d’un ancien orphelinat.
Tout ceci a laissé présummé des horreurs sans nom commises sur des enfants vulnérables, puisque confiés aux soins des institutions religieuses.
Dans le contexte de l’actuelle « Affaire Epstein« , il me semble que plus que jamais nous devons ouvrir l’oeil et dénoncer les cas d’abus sexuels ou de maltraitance sur les mineurs.

Le roman que je vais vous présenter aujourd’hui est le tout premier roman de Patricia Gibney. Il a été publié chez France Loisirs. J’étais très intriguée par son résumé (m’intéressant à ce genre d’affaires criminelles).
Je n’ai pas été déçue. Même si le sujet abordé est grâve et que le livre s’inspire de faits réels, j’ai apprécié cette lecture que je vous recommande chaudement. Ce roman m’a fait penser à un autre livre que j’ai chroniqué sur le blog : Le pensionnat des innocentes de Angela Marsons.

 

Ceux qui ont disparu

 

Résumé :

« Un matin, le cadavre d’une femme est découvert dans une église. Plus tard, c’est son collègue de travail qui est retrouvé pendu à un arbre. L’affaire semble entendue : l’assassin s’est suicidé.
Mais l’enquêtrice Lottie Parker ne croit pas à cette conclusion trop facile. Les deux cadavres portent le même tatouage distinctif sur la cuisse et l’homme n’a vraiment pas le profil d’un meurtrier. Peu à peu, les indices mènent Lottie jusqu’aux portes de l’ancien orphelinat de Saint-Angela. Dans ce lieu de sinistre mémoire, des années plus tôt, des enfants sont morts de maltraitance.
Au fur et à mesure de ses investigations, Parker se sent épiée, surveillée. Et, une nuit, un homme l’attaque en murmurant ces mots, terrifiants : « Pensez à vos propres enfants ». Désormais, ce n’est plus seulement une enquête, mais une question de survie… »

Continuer à lire « [Lecture] Ceux qui ont disparu de Patricia Gibney »

PAL PAC 2019

Pumpkin Autumn Challenge 2019 : ma pile à lire.

Pumpkin Autumn Challenge

Et voilà, ça y est il est enfin de retour !
Le challenge littéraire des amateurs de l’automne et ses feuilles mortes, du chocolat chaud sous un plaid et de la fête d’Halloween est là. Et comme pour les années précédentes, il a été créé et présenté par Guimause.
Pour cette édition 2019 intitulée « La tête dans les étoiles« , l’espace et le cosmos sont mis à l’honneur avec une toute nouvelle rubrique : Automne Astral.
L’année dernière, je me suis laissée un peu dépassée par mon énorme pile à lire que vous pouvez retrouver ici.
Pour cette nouvelle édition je garde du choix dans mes lectures mais à part 2 exceptions, j’ai décidé de ne sélectionner qu’un livre par catégorie pour les 4 menus.

L’année dernière à force de vouloir tout lire, j’ai failli me dégoûter du plaisir de la lecture. Je me suis mis la pression alors qu’il n’y avait pas de raisons puisque ce challenge est là pour nous permettre de vivre la saison de l’automne en douceur en compagnie des livres et des amoureux de la lecture. Cette année, pas question que ça se reproduise 😉

Trève de bavardage, je laisse le soin à Guimause elle-même de vous présenter le Pumpkin Autumn Challenge 2019 !


Continuer à lire « Pumpkin Autumn Challenge 2019 : ma pile à lire. »

les amants de l'été 4

[Lecture] Les amants de l’été 44 (Intégrale) de Karine Lebert

J’apprécie énormément lire des romans ayant pour contexte la Seconde Guerre Mondiale et ses conséquences immédiates ou à plus long terme, comme une sorte d’héritage familial.
C’est donc avec plaisir que j’ai découvert que je devais lire et chroniquer ce roman en tant que « Top Lectrice » France Loisirs.
J’ai eu un véritable coup de cœur pour ce roman que j’ai pris le temps de savourer comme un bonbon au fil des pages. Les amants de l’été 44 est un voyage entre la Normandie et la Nouvelle Orléans sur les pas de Gemma, l’américaine et Philippine sa grand-mère française, épouse d’un GI en 1944. Je vous propose donc de découvrir ce qui m’a plu dans cette lecture.

Les amants de l’été 44 (Intégrale)

Résumé :

« Gemma est une jeune New-Yorkaise vive, séduisante et pragmatique, travaillant avec passion dans l’entreprise familiale de produits alimentaires. A la mort de sa mère, elle découvre que sa « vraie » grand-mère, Philippine, était française ; elle décide alors de partir, seule, sur ses traces. Ce voyage à la recherche de ses origines la conduit en Normandie. En sillonnant la région, l’Américaine recueille les témoignages de ceux qui ont connu Philippine. Tout commence à Deauville, en 1944, quand la jeune Normande rencontre Ethan, un GI, cajun de Louisiane.
Deux destins de femmes, deux continents, deux époques… L’une enquête, la seconde se raconte. Gemma trouvera un nouveau sens à sa vie en comprendra comment Philippine a payé le prix de sa liberté. Avec en filigrane cette question douloureuse : pourquoi a-t-elle abandonné sa fille aux Etats-Unis ?
Accompagné d’une nouvelle inédite : La vie est merveilleuse. »

Continuer à lire « [Lecture] Les amants de l’été 44 (Intégrale) de Karine Lebert »

[Lecture] Les âmes englouties de Susanne Jansson

J’adore lire des thrillers mais plus récemment, je me suis rendue compte que j’aime particulièrement les auteurs scandinaves pour l’ambiance particulière que l’on retrouve dans leurs romans. C’est pour cette raison que j’ai eu envie de découvrir Les âmes englouties de l’auteure suédoise Susanne Jansson. Il s’agit de son premier roman, il a été édité aux Presses de la Cité et c’est grâce à Netgalley que j’ai eu l’opportunité de le lire.

Vous verrez malheureusement qu’il s’agit pour ma part d’une déception. C’est vraiment dommage car le résumé était prometteur et il y avait de bonnes idées dans ce roman. J’ai eu toute de même l’impression qu’à trop vouloir respecter les codes du thriller, l’auteure s’est perdue dans son histoire.

Les âmes englouties

Résumé : 

« Pour travailler à sa thèse de biologie, Nathalie retourne vivre dans sa région natale, au cœur d’une Suède humide et reculée. Dans la petite maison qu’elle habite en forêt, elle se laisse rappeler à son enfance douloureuse, à l’époque où la disparition de la jeune Tracy avait inauguré une succession de drames. Un jour, un cadavre est retrouvé dans la tourbière. Dix années auparavant, déjà, une jeune fille momifiée avait été découverte au même endroit. Bientôt, de nouveaux cadavres affleurent. Alors que la police se met en quête d’un serial killer. Göran, ancien professeur de physique, est convaincu que l’endroit est peuplé de revenants. Cette théorie intrigue aussi Maya, photographe judiciaire. Les trajectoires de Nathalie et de ces deux enquêteurs de l’ombre vont se mêler… et de nombreux secrets seront déterrés. »
Continuer à lire « [Lecture] Les âmes englouties de Susanne Jansson »

[Lecture] La révolte de Clara Dupont-Monod

J’ai découvert ce livre en naviguant sur les réseaux sociaux, en particulier sur Instagram, et il m’intriguait beaucoup. Tout d’abord, je trouve que la couverture de La révolte ressemble assez à celle de Reine de Cendres d’Erika Johansen. Ensuite, c’est le résumé de ce livre qui me donnait très envie de le découvrir.

La révolte parle de la vie de la duchesse d’Aquitaine devenue reine de France, puis d’Angleterre -> Aliénor d’Aquitaine (1122 – 1204). Elle a pris part avec son premier époux, le roi de France Louis VII à la deuxième croisade en Terre Sainte. De son mariage avec le roi d’Angleterre Henri II Plantagenêt, elle est devenue mère des futurs Richard Cœur de Lion et Jean sans Terre entre autre.
Cette femme a eu un destin incroyable, sa vie suscite encore aujourd’hui bien des interrogations, des suspicions et des légendes. Je pense qu’on peut la considérer comme l’une des premières féministes de l’Histoire.

Bref, je n’avais qu’une envie, lire ce livre ! C’est grâce à Netgalley et à la maison d’édition Stock que j’ai eu la chance de pouvoir lire ce roman. Je les en remercie.

La Révolte

Résumé :

« Sa robe caresse le sol. À cet instant, nous sommes comme les pierres des voûtes, immobiles et sans souffle. Mais ce qui raidit mes frères, ce n’est pas l’indifférence, car ils sont habitués à ne pas être regardés ; ni non plus la solennité de l’entretien – tout ce qui touche à Aliénor est solennel. Non, ce qui nous fige, à cet instant-là, c’est sa voix. Car c’est d’une voix douce, pleine de menaces, que ma mère ordonne d’aller renverser notre père. »
Aliénor d’Aquitaine racontée par son fils Richard Coeur de Lion.
Continuer à lire « [Lecture] La révolte de Clara Dupont-Monod »

[Pumpkin Autumn Challenge 2018] Présentation de ma PAL

Je ne sais pas si vous vous en souvenez mais l’hiver dernier, j’ai participé à mon premier challenge de lecture : le Cold Winter Challenge de Margaud Liseuse. Je participerai de nouveau à ce challenge en fin d’année, mais pour le moment, j’aimerai vous présenter son équivalent pour la saison automne : le Pumpkin Autumn Challenge de Guimause (du 1er septembre au 30 novembre 2018).

Il s’agit de la seconde édition de ce challenge (j’aurai aimé y participer en 2017, mais j’ai découvert le challenge beaucoup trop tard). Ce qui m’attire le plus dans ce défi, c’est qu’il s’agit d’un défi saisonnier mettant en avant l’automne : ma saison de l’année préférée. J’adore tellement cette ambiance (la nature qui change, les bougies, les animaux de la forêt, Halloween qui approche, boire un chocolat chaud en regardant une série emmitouflée dans un plaid…)
Un challenge littéraire autour de l’automne ne pouvait donc que me plaire!

Pumpkin Autumn Challenge

Je vous propose de découvrir la présentation du challenge par sa créatrice : Guimause.

Continuer à lire « [Pumpkin Autumn Challenge 2018] Présentation de ma PAL »

Rédiger une chronique littéraire : un exercice compliqué

J’imagine que vous vous demandez en quoi ça peut bien être si compliqué que cela de rédiger une chronique littéraire.
Il est vrai qu’à première vue, il s’agit d’un exercice plutôt facile à réaliser puisqu’il consiste à donner son avis sur une lecture.

En fait si j’ai eu envie d’écrire cet article, c’est bien parce que plusieurs fois j’ai eu des difficultés à rédiger mes chroniques, et j’avais envie de vous en faire part.

Pourquoi rédiger une chronique ?

*
Les chroniques littéraires permettent de découvrir de nouveaux auteurs et de s’ouvrir à d’autres genres littéraires que son genre de prédilection.
Plusieurs livres qui se trouvent dans ma PAL (Pile à Lire), ou que j’ai déjà lus n’auraient peut-être jamais attiré mon attention si je ne les avais pas découverts sur Livraddict, Instagram, ou encore en lisant une chronique sur un blog.
Continuer à lire « Rédiger une chronique littéraire : un exercice compliqué »

error: Content is protected !!