Fermer

Bilan du Pumpkin Autumn Challenge 2019 #PAC

Et oui, il est déjà l’heure pour moi de vous présenter le bilan de ma participation au Pumpkin Autumn Challenge 2019 organisé par Guimause.
En principe, ce challenge automnal se déroule du 1er septembre au 30 novembre, mais je trouve que 3 mois c’est un peu long pour moi donc je préfère m’arrêter dès à présent. J’ai de toute manière validé le challenge avec l’option « Un appétit de Goule« , c’est à dire que j’ai validé 3 sous-catégories par menu.

L’autre nouveauté cette année, c’est que je n’ai pratiquement pas respecté ma Pile à Lire de départ. Même si la constitution d’une PAL est l’un de mes moments préféré du challenge, j’ai remarqué que le fait de « devoir » suivre une PAL pendant 3 mois, ça me freine. Il faut dire qu’entre temps, j’ai effectué quelques achats, j’ai reçu des services presse Netgalley, et j’ai donc eu tendance à vouloir piocher dans ces nouveauté plutôt que dans ma pile à lire.
Globalement, j’ai passé un très bon moment en participant à ce challenge qui m’a permis de faire de belles découvertes littéraires, même s’il y a également eu des déceptions…

Sans plus tarder, voici mon bilan du Pumpkin Autumn Challenge !

Continuer à lire « Bilan du Pumpkin Autumn Challenge 2019 #PAC »

[Lecture] The Wicked Deep de Shea Ernshaw #PAC

Après un petit sondage sur Twitter, vous avez souhaité majoritairement lire ma chronique du roman de Shea Ernshaw : The Wicked Deep, la malédiction des Swan sisters. Vos désirs sont des ordres 😉
J’ai inclus ce livre dans ma pile à lire du Pumpkin Autumn Challenge alors que ce n’était pas du tout prévu à la base. La jolie couverture de ce roman, ainsi que son résumé m’ont donné envie de me plonger dans cette lecture qui figurait dans la pal de nombreux autres lecteurs et lectrices.
Même s’il ne s’agit pas d’un coup de coeur, j’ai passé un très bon moment de lecture et je vous recommande d’ores et déjà ce roman 🙂

The Wicked Deep

Résumé :

« C’est une histoire de vengeance… Il y a près de deux siècles, Marguerite, Aurora et Hazel Swan, trois jeunes femmes belles, libres et indépendantes, furent accusées de sorcellerie par les habitants de la ville de Sparrow. Des pierres accrochées aux chevilles, les trois sœurs furent noyées. Exécutées. Depuis ce jour, chaque année au mois de juin, les sœurs Swan sortent des eaux de la baie pour choisir trois jeunes filles, trois hôtes. Dans le corps de ces adolescentes, Marguerite, Aurora et Hazel reviennent se venger. Et cette année encore, Penny le sait, alors que les touristes afflueront, on retrouvera des cadavres de jeunes hommes sur la plage… Car cette malédiction, rien ne semble pouvoir l’arrêter. »

Continuer à lire « [Lecture] The Wicked Deep de Shea Ernshaw #PAC »

[Lecture] Les dernières heures de Minette Walters #PAC

Après quelques semaines d’absence, je vous reviens avec une chronique d’un roman que j’ai eu la chance de lire grâce à Netgalley et aux éditions Robert Laffont, que je remercie chaleureusement.
Vous le savez peut-être, j’ai repris mes études en Histoire pour pouvoir valider ma licence. Cette année, le cours d’Histoire médiévale porte sur la période de la Guerre de Cent ans. Pendant cette guerre, un fléau s’est abattu sur une grande partie du monde : la peste noire.
Quand j’ai lu que Les dernières heures est un roman ayant pour thème l’arrivée de la peste en Angleterre, j’ai eu très envie de lire ce livre pour voir de quelle manière Minette Walters a travaillé ce sujet.
Je peux déjà vous dire que je n’ai pas été du tout déçue puisque ce roman a été un énorme coup de coeur !

Les dernières heures

Résumé :

« Mois de juin de l’an 1348 : une épidémie monstrueuse s’abat sur le Dorset et décime peu à peu les habitants. Nobles et serfs meurent par milliers dans d’atroces souffrances.
Quand la pestilence frappe Develish, Lady Anne a l’audace de nommer un serf comme régisseur. Ensemble, ils décident de mettre le domaine en quarantaine pour le protéger.
Bientôt, les stocks de vivres s’amenuisent et des tensions montent car l’isolement s’éternise. Les villageois craignent pour leur sécurité lorsqu’un événement terrible menace le fragile équilibre. Les gens de Develish sont en vie, mais pour combien de temps encore ? Et que découvriront-ils quand le temps sera venu pour eux de passer les douves ? »
Continuer à lire « [Lecture] Les dernières heures de Minette Walters #PAC »

[Lecture] Ils étaient vingt et cent de Stanislas Pretrosky

Ils étaient vingt et cent, ils étaient des milliers
Nus et maigres, tremblants, dans ces wagons plombés
Qui déchiraient la nuit de leurs ongles battants
Ils étaient des milliers, ils étaient vingt et cent
Nuit et BrouillardJean Ferrat

Qu’il est difficile d’écrire une chronique ayant pour thème un sujet aussi délicat et sensible que celui de la Seconde Guerre Mondiale et des camps de concentration nazis (Ravensbrück en l’occurrence). C’est d’autant plus compliqué que je n’ai pas apprécié ce livre. Il n’est pas mauvais, les faits sont documentés et l’écriture bien que trop « scolaire ou académique » est soignée.
Mais non, je n’ai pas aimé ce livre, auquel j’ai relevé de nombreux défauts, dont je vais vous parler plus en détails dans la suite de cet article.
J’ai hésité avant de me lancer dans la chronique de ce roman. Il faut dire qu’il est vraiment bien noté sur livraddict ou encore goodreads. J’ai parfois l’impression que les lecteurs n’osent pas noter ce genre de romans avec la même honnêteté qu’ils le feraient pour un roman au thème plus léger… Je pense écrire un article prochainement sur ce sujet.

Je tiens à remercier Netgalley et les éditions French Pulp pour m’avoir permis de lire ce roman de Stanislas Petrosky.

Ils étaient vingt et cent…

Résumé :

 » Gunther, jeune allemand opposé au régime nazi, excelle dans l’art du dessin.
Il se retrouve promu illustrateur officiel du camp de Ravensbrück, son œil d’artiste interprète la vie et surtout la mort.
L’histoire d’un homme qui a vu la construction et la libération du plus grand camp d’extermination de femmes du IIIème Reich, un homme qui a vécu des deux côtés des barbelés.  »

Continuer à lire « [Lecture] Ils étaient vingt et cent de Stanislas Pretrosky »

[Lecture] Les nouvelles aventures de Sabrina de Sarah Rees Brennan #PAC

Je suis tellement contente de pouvoir vous retrouver sur ce blog après quelques jours d’absence. J’ai travaillé dans une Foire Expo et mes horaires ne me permettaient pas de pouvoir prendre le temps de lire, ni d’écrire sur le blog…
Pour couronner le tout, je suis tombée malade juste après mon contrat… la joie ! J’arrive enfin à rester devant mon écran sans me sentir mal à cause des étourdissements… bref !

Je tiens tout d’abord à remercier Netgalley et les éditions Hachette pour m’avoir permis de découvrir ce roman.
J’ai connu la première série télé « Sabrina l’apprentie sorcière » et les livres dérivés de cette série. Ce que j’aimais avec Sabrina (dans la première version), c’était l’humour de la série. J’avais un énorme coup de coeur pour le chat noir de la famille : Salem.

Quand j’ai appris que la série allait connaître une réadaptation, j’étais ravie. Puis, j’ai su qu’elle allait être totalement modifiée pour rendre l’atmosphère et les personnages plus sombres. Le virage entre la première Sabrina et cette nouvelle Sabrina est à 180° !
Je n’ai pas regardé la première saison de la version Netflix au moment de sa sortie. J’avais trop d’appréhension sur cette série et j’avais peur de faire trop de comparaisons avec l’ancienne version.

Les éditions Hachette ont sorti un prequel de la série Netflix sous forme de roman. J’ai tout de suite été attirée par la couverture rouge sang du livre. Voyant qu’il était disponible sur Netgalley, j’ai eu envie de pouvoir le lire afin de me faire enfin une opinion sur « la Sabrina 2.0 » !
Mon avis reste mitigé, mais je pense que ça vient vraiment du fait que j’ai connu la première série et que j’y était attachée.

Les nouvelles aventures de Sabrina

Résumé :

 » Ce prequel exclusif révèle une facette de Sabrina que vous n’avez pas découverte dans la nouvelle série NETFLIX. Quelle décision prendra Sabrina… et fera-t-elle le bon choix ?
L’été précédant son seizième anniversaire, Sabrina Spellman sait que sa vie est sur le point de basculer.
Elle a toujours étudié la magie avec ses tantes, Hilda et Zelda, mais en parallèle, elle vit aussi une vie banale : lycéenne à Baxter High, elle passe son temps avec ses meilleures amies Susie et Roz ou au cinéma avec Harvey Kinkle.
Désormais, ses jours dans le monde normal sont comptés.
Quitter Roz, Susie et Harvey se révèle plus difficile que Sabrina ne le pensait, d’autant plus qu’elle n’est pas sûre des sentiments d’Harvey à son égard. Son cousin Ambrose lui suggère de jeter un sort à son petit ami pour découvrir ce qu’il ressent vraiment, mais un esprit des bois interfère, et le sort se retourne contre elle.
Sabrina a toujours été attirée par ses pouvoirs de sorcière, mais pour la première fois, elle se demande s’ils lui font emprunter le mauvais chemin. Renoncera-t-elle au chemin de la lumière ? Choisira-t-elle le chemin des ténèbres ?  »
Continuer à lire « [Lecture] Les nouvelles aventures de Sabrina de Sarah Rees Brennan #PAC »

[Lecture] Les filles oubliées de Sara Blaedel #PAC

Le second livre que j’ai eu envie de lire cette année pour le Pumpkin Autumn Challenge est un thriller d’une autrice que je ne connaissait pas du tout. Sara Blaedel est danoise mais vit actuellement aux Etats-Unis. Elle a déjà publié plusieurs romans, mais en France c’est Les filles oubliées qui a été choisi pour la faire connaître du grand public.
J’ai eu envie de lire un roman nordique pour ce challenge car je trouve qu’ils ont en général le don pour donner une ambiance un peu lourde, malsaine, effrayante, à leurs romans policiers et c’est tout à fait le genre de lecture qui peut rentrer dans la thématique du PAC !

Je n’ai malheureusement pas eu de coup de coeur pour ce roman, mais j’ai tout de même passé un bon moment de lecture. Ce livre m’a permis également de découvrir le nouveau format poche proposé par France Loisirs et il a tout bon (j’adore ce format que je trouve plus facile à lire car moins lourd).

Les filles oubliées

Résumé :

« Le corps d’une femme est découvert dans une forêt isolée du Danemark. Une cicatrice sur le visage aurait dû rendre son identification facile, mais personne n’a signalé sa disparition. Louise Rick, enquêtrice au Département des Personnes Disparues, lance un appel à témoins. Une femme âgée reconnaît la victime qu’elle a connue enfant. Il s’agit d’une certaine Lisemette, qui fut internée autrefois dans un hôpital psychiatrique. Comme les autres enfants de cette lugubre institution, Lisemette était une « fille oubliée », abandonnée par sa famille. L’enquêtrice fait alors une autre découverte troublante : la victime avait une sœur jumelle. Et toutes les deux sont censées être mortes depuis une trentaine d’années… »

Continuer à lire « [Lecture] Les filles oubliées de Sara Blaedel #PAC »

[Lecture] Circé de Madeline Miller #PAC

J’ai débuté le Pumpkin Autumn Challenge par une superbe lecture ! Il s’agit d’une réécriture du mythe de Circé, fille du dieu Hélios dans la mythologie grecque. Autant vous le dire tout de suite : j’ai eu un énorme coup de coeur pour ce roman !
Madeline Miller a un véritable don pour faire revivre ces légendes millénaires à travers une plume moderne. Je n’ai pas vu le temps passer et j’ai été véritablement bluffée par ce roman. Si vous aimez la mythologie grecque, alors ce titre devrait vous plaire également 😉

Circé

Résumé :

« Helios, dieu du soleil, a une fille : Circé. Elle ne possède ni les pouvoirs exceptionnels de son père, ni le charme envoûtant de sa mère mais elle se découvre pourtant un don : la sorcellerie, les poisons et la capacité à transformer ses ennemis en créatures monstrueuses. Peu à peu, même les dieux la redoutent.
Son père lui ordonne de s’exiler sur une île déserte sur laquelle elle développe des rites occultes et croisent tous les personnages importants de la mythologie : le minotaure, Icare, Medée et Ulysse….
Mais cette existence de femme indépendante et dangereuse inquiète les dieux et effraie les hommes. Pour sauver ce qu’elle a de plus cher à ses yeux, Circé doit choisir entre ces deux mondes : les dieux dont elle descend, les mortels qu’elle a appris à aimer. »

Continuer à lire « [Lecture] Circé de Madeline Miller #PAC »

Top 5 : Lectures estivales 2019 : Top et Flop

Et voilà, nous sommes déjà en septembre… C’est le moment de faire le bilan de mes lectures estivales !
Je vais vous proposer un Top 5 de mes lectures préférées et des déceptions de l’été.
Cet été, et comme toujours j’ai envie de dire lol, j’ai lu principalement des romans historiques et des thrillers.
Je vais commencer par les flop pour terminer en beauté avec les top : c’est parti ! 🙂

Flop 5 :

Continuer à lire « Top 5 : Lectures estivales 2019 : Top et Flop »

[Lecture] Sous un ciel écarlate de Mark Sullivan

Je remercie Netgalley de m’avoir permis de découvrir ce superbe roman de Mark Sullivan publié chez Amazon.
Sous un ciel écarlate n’est pas un simple roman de plus sur la Seconde Guerre Mondiale. Il s’agit en fait d’un roman biographique racontant la vie de Giuseppe « Pino » Lella : un résistant italien.

Mark Sullivan & Pino Lella

J’ai été particulièrement attirée par ce roman car il s’agit d’une histoire se déroulant pendant la Seconde Guerre Mondiale, une période dont j’apprécie la lecture de romans. De plus, il s’agit d’une histoire vraie (bien que légèrement romancée par endroits pour les besoins du livre.) Mais ce qui m’a vraiment donné envie de découvrir ce livre c’est que l’histoire se déroule en Italie.
Du fait de la situation politique de l’Italie pendant la guerre (Mussolini était à la tête du pays et vous le savait sans doute, il collaborait avec Hitler), le pays a été plutôt épargné pendant une partie du conflit. Il y avait bien entendu des privations, et je ne dis pas que la vie était facile tout les jours pour les Italiens, mais le schéma n’était pas du tout celui de la France occupée par exemple.
Ce n’est véritablement que vers la fin 1943 et l’année 1944 que les choses ont changées pour les Italiens. Les alliés ont bombardé massivement certaines villes (comme Milan dans le livre), et la présence des Allemands est devenue bien plus hostile pour la population. Et je ne parle pas des personnes arrêtées et réduites en esclavage dans les usines italiennes (mais qui travaillaient surtout pour l’Allemagne), et des nombreuses déportations de juifs comme partout en Europe.

Pino Lella est né et a grandi à Milan en Italie. Ses parents étaient des commerçants plutôt aisés. Jusqu’en 1944, il menait une existance plutôt insouciante. Quand la ville de Milan a commencé à subir les bombardements, ses parents l’ont envoyé (avec son jeune frère) dans un pensionnat catholique situé dans les montagnes de l’arrière-pays milanais. C’est là qu’à débuté sons statut de résistant.
Mark Sullivan a choisi de raconter son histoire car elle était jusque là pratiquement inconnue du grand public.
Sous un ciel écarlate est un roman écrit en hommage à Pino Lella. Je ne peux pas vous cacher que j’ai eu un énorme coup de coeur pour ce livre !

Sous un ciel écarlate

Résumé :

« En 1943, Pino Lella est un jeune Italien comme les autres : il aime la musique, les filles, et ne veut pas entendre parler de la guerre ni des nazis. Mais le temps de l’innocence prend fin lorsque l’appartement familial est détruit par un raid des Alliés sur Milan. Pino entre alors dans la clandestinité en rejoignant un réseau qui aide les Juifs à passer en Suisse. Il y rencontre Anna, jolie veuve de six ans son aînée, dont il tombe follement amoureux.
Mais les parents de Pino l’obligent bientôt à s’enrôler dans l’armée allemande, pensant le mettre ainsi à l’abri. Blessé, il devient à dix-huit ans le chauffeur du bras droit d’Hitler en Italie puis, rapidement, espion pour les Alliés. Dès lors, Pino ne cesse de se révolter face aux horreurs de la guerre et de courir tous les dangers pour l’amour d’Anna.
Basé sur l’histoire véridique d’un héros oublié, ce roman est une ode au courage et à la résilience. »
Continuer à lire « [Lecture] Sous un ciel écarlate de Mark Sullivan »

changer l'eau des fleurs valérie perrin

[Lecture] Changer l’eau des fleurs de Valérie Perrin

Il y a des livres comme ça qui nous attirent sans qu’on sache très bien pourquoi. Pour ce roman, c’est tout d’abord de la couverture de l’édition du « Livre de Poche » dont je suis tombée amoureuse. Ce beau bleu et ces quelques brins de muguet (mes fleurs préférées).
Bien entendu, la couverture d’un livre ne fait pas tout. Il s’agit simplement de l’emballage, mais il constitue tout de même une première impression et une entrée en matière.
J’ai vu passer ce livre énormément sur les réseaux sociaux. Comme à chaque fois que ça arrive, j’ai tendance à me méfier du « trop de pub ».
Ce livre était également mis en évidence en magasin et en librairie, et comme je vous l’ai dit plus tôt, sa couverture m’a appelée.
J’ai fini par acheter ce roman sans même très bien savoir à quoi m’attendre pour cette lecture.
Alors un jour, après avoir enchaîné plusieurs thriller, j’ai eu envie de lire autre chose et cet autre chose c’était ce livre.

Changer l’eau des fleurs

Résumé :

« Violette Toussaint est garde-cimetière dans une petite ville de Bourgogne. Les gens de passage et les habitués passent se réchauffer dans sa loge où rires et larmes se mélangent au café qu’elle leur offre. Son quotidien est rythmé par les confidences des visiteurs et la joie des fossoyeurs. Un jour, parce qu’un homme et une femme ont décidé de reposer ensemble dans son carré de terre, tout bascule. Des liens qui unissent vivants et morts sont exhumés, et certaines âmes que l’on croyait noires, se révèlent lumineuses. »
Continuer à lire « [Lecture] Changer l’eau des fleurs de Valérie Perrin »

error: Content is protected !!